Trois mois en Albanie et un peu plus
During three months, from september to december, I will share with you my trip to Tirana. Pictures, video, point of view...As a citizen, and not as an expert, I will present you my experiences and understanding. Pendant trois mois, de septembre à décembre, je partagerai sur ce blog mon voyage à Tirana. Photos, vidéos, points de vue...Comme un citoyen, et pas expert en la matière, je vous présenterai mes expérience et apprentissages.

Menu

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Album photos
Archives
Mes amis

Mes albums

La carte des lieux visités



«  Octobre 2018  »
LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031 
free counters

Flux RSS

Rubriques


Sites favoris

Welcome To Europe
Calais Migrant Solidarity
La Voix des Roms
C.A.D.T.M.
Maria Strunge
Iraninfo.dk (en)
Asso Oran Bel Horizon
Photography Doesnt Kill

Newsletter

Saisissez votre adresse email
Le livre Tirana, la fin d\'un été

Livre / Book

Version française plus bas:

I will talk later about the book selling system in Tirana and how book sellers share the pavement.

but right now, I would like to advertise about the auto-publication of my first photo-book, with french text only (for the moment). I have been publishing: Tirana, la fin d'un été thanks to TheBookEdition.com. 

The book is 43 pages, with 36 pictures divided in five parts. It's a photographic point of view I propose you to discover on Tirana and its neighborhood.

I will not be a best-seller, and I still (have to) work a lot to improve myself, but it's already a pretty good feeling to have a physical cover on my work. This first experience is calling a next one. I am preparing a book on my last trip (still in french...) which should be over in some weeks or months...

If some people are interested to get the book, in an english version, I can work on it if you ask me. Just let me know.

Or else, you can get it in french, if you wish, for 6,26€ as pdf, or for 12,5€ as a book (15x15cm). Most of the pictures are not published anywhere else, and the one which already are, can be discovered with a new (con)text.

See you soon on this webpage.



 

 Je reviendrai plus tard sur la vente de livres à Tirana qui repose sur un système assez intéressant de partage du pavé.

Mais tout de suite maintenant, je voulais vous faire part de l'auto-publication de mon premier livre-photo: Tirana, la fin d'un été, grâce à TheBookEdition. En 43 pages, et 36 photos regroupées en cinq parties, c'est un point de vue photographique, sur Tirana et ses alentours, que je vous propose de découvrir.

Ce n'est sûrement pas un best-seller, et je dois fournir encore beaucoup de travail pour m'améliorer, mais j'avoue le plaisir de voir enfin une couverture recouvrir mon travail. Cette première expérience en appelle une suivante. Je prépare un récit de voyage concernant mon tour d'Europe. D'ici quelques semaines ou mois probablement...


Vous pouvez l'acheter en pdf (6,26€) ou en format 15x15 (12,5€). La grande majorité des photos ne sont et seront pas disponible ailleurs que sous cette forme, et les autres sont à découvrir sous un nouvel angle, un nouveau format, et un nouveau (con)texte.

À bientôt sur ce site.

Click on the advertising in the left side to access to the selling area / Cliquez sur la publicité dans la colonne de gauche pour accéder à la vente.
 


Publié à 02:31, le 4/10/2010, Tirana
Mots clefs : Albaniepicturesétélivrefinalbumbookphotographyphotouniterretirana15x15
Lien

J - 100

ENGLISH version right after the flag

 Me voici maintenant à la fin de mon premier voyage européen de huit mois, que vous trouverez ici, et désormais à environ 100 jours de mon prochain voyage, albanais celui-ci, comme l'indique l'intitulé de ce blog.

Pourquoi ce voyage?


Premièrement, je souhaite rester sur le rythme de mon premier voyage et m'habituer de plus en plus à bouger ma carcasse, mon appareil photo, mon regard dans de nouveaux endroits. Je ne le vis pas comme une aventure ou un voyage initiatique. C'est plus entre le voyage d'étude et le voyage culturel. Rien ne sera fait pour jouer les grands voyageurs. Je vivrais en appartement, avec ma copine et une de ses amies d'origine albanaise.

Pourquoi l'Albanie?

Lors de mon passage dans les balkans entre février et avril, je me suis découvert un certain intérêt pour cette région. La situation géopolitique, sociale, économique, mais aussi les gens et leur philosophie, la nourriture, les paysages...toutes ces choses rendent cette région attractive.

Si mon choix s'était d'abord orienté vers le Kosovo, j'y avais déjà des amis, les évènements m'ont finalement dirigé vers l'Albanie. Ce qui s'avère finalement être très intéressant pour moi. Cela va me permettre de changer mon point de vue sur la situation balkanique étant donné que l'avis de mes amis serbes et grecs est plutôt hostile envers la communauté albanaise. Sans adhérer aux discours des uns ou des autres, je pense qu'il est important de tous les prendre en compte.

Pourquoi trois mois?

Trois mois. C'est court et c'est long à la fois. Cela me permettra de comprendre, ou d'approcher, la culture albanaise et me laissera le temps de développer deux reportages, et, peut être, d'évoquer la question du traffic d'être humains. Ce temps semble également nécessaire pour rencontrer un nombre suffisant d'acteurs locaux et internationaux. 

Comment se débrouiller?

Le fait d'avoir une amie parlant albanais couramment est un avantage important pour ne pas obtenir le prix touriste quand il va s'agir de louer un appartement. C'est aussi un premier pas vers l'apprentissage des basiques en albanais. Ne serait-ce que pour être poli et ne pas se comporter en petit colon. Ensuite, l'italien, langue que je souhaite apprendre, est également utilisé par la population branchée sur les chaînes satellites italiennes ou qui aspirent à migrer vers l'Italie. Pour le reste, l'expérience se fera d'elle-même, jour après jour.



 

 

I am know at the end of my first european trip which lasted eight months, you can find it here, and in 100 days begin my next trip to Albania. I will try to translate each article in "globish" as long as my english is still not academic.

Why this trip?

First, I wish to keep this rythm I get during my first trip and get more and more used to move my body, my camera and my look into new places. I dont feel it as an adventure or an initiatic trip. It's between a studying and cultural trip. Nothing will be done to try to look like a great traveler. I will live in a flat with my girlfriend and one of her kosovo-albanian friend.

Why Albania?

During my stay in balkan, between february and april, I get an interest for this area. Geopolitical situation, social and economical issues, but also people and their ways to behave, their food, their landscapes...all those things made balkan countries quite attractiv for me.

If I was more focused on Kosovo at the beginning, I have friends there, events leaded me to Albania. Which is at least really interesting. I will be able to change my point of view on balkan issues as  my serbians' and greeks' friends opinion is quite hostil against albanian community. Without agreed with discours from these or those people, it seems important to me to care about all of them.

Why three months?
Three months. It's short and long in the same time. It will allowed me to understand, or try to, albanian culture and will let me the time to make two reportings, and, maybe, to talk a little bit about human trafficking. This time seems also to be necessary in order to meet enough local and international workers.

How to manage?

Having a fluent albanian speaker is an important advantage when you consider to get an appartment in Tiranë. We will maybe not have to pay the "tourist price". It's also a first step in learning basics. Just to be polite and not behave as a pioneer discovering Africa during the 19 century.
Then, I would like since a while to learn italian which can be quite interesting when you consider that it's used by the satellit italian chanels connected population. It's also important for the looking to immigrate population.
For what remains, daily life experience will follow its own ways.


Publié à 02:47, le 30/05/2010,
Mots clefs : clément blainlanguagealbaniaAlbaniepictureslanguetripphotoblogvoyage
Lien